Tournée 2011 de Mark Knopfler et Bob Dylan

Poste par le Jan 11, 2012 dans Musique

concert crowd in front of bright stage lightsEn octobre et novembre 2011 s’est produit un événement inhabituel : une tournée européenne de deux des plus grands auteurs compositeurs de chansons contemporains, Mark Knopfler et Bob Dylan. Si la tournée était commune, les deux artistes ne se produisaient pas ensemble, Mark Knopfler faisait la première partie et Bob Dylan la seconde.

Mark Knopfler, l’après Dire Straits

L’association de ces deux Grands de la chanson n’est pas incongrue car leurs styles ont toujours eu un petit quelque chose en commun, d’ailleurs leur collaboration a débuté en 1979, lorsque Mark Knopfler jouait sur l’album de Bob Dylan « Slow Train Coming ». Si les plus jeunes connaissent peu Dire Straits, pour tous les autres, il s’agit d’un groupe mythique, fondé en 1977 par Mark et son frère, dont certains albums comme « Dire Straits », « Brothers in Arms »… ont fait connaître les chansons inoubliables que sont « Money for Nothing » ou « Your Latest Trick »… Le succès du groupe fut tel qu’après des séries de concerts à raison de deux-cents par an ou trois-cents en deux ans, entrecoupées de courtes pauses, Mark Knopfler, considéré comme l’un des plus grands guitaristes du monde, a jeté l’éponge pour se lancer dans une carrière solo plus calme.

Bob Dylan… éternel ?

On ne présente plus Bob Dylan, soixante-et-onze ans en 2012, auteur compositeur interprète aux multiples talents, qui n’a cessé de faire entendre au monde entier ses chansons, souvent très engagées contre la guerre du Vietnam et les mouvements civils des années soixante aux États-Unis. Comme son collègue de Dire Straits, sa musique a des sonorités folk, country, blues, gospel… mais aussi parfois quelques consonances de folk anglais ou irlandais. Cette tournée ne comprenait que deux dates en France, et les admirateurs de Bob Dylan ont été un peu déroutés car l’artiste a décidé de revisiter son répertoire avec des rythmes rock’n’roll et rockabilly et les connaisseurs ont été un peu déçus d’avoir parfois du mal à reconnaître les chansons qui avaient enrichi leur jeunesse. Heureusement, à Bercy, avec « Ballad of a Thin Man » ou « Like a Rolling Stone », entre autres, les spectateurs ont retrouvé le Bob Dylan qu’ils ont toujours connu, pour leur plus grand bonheur.

Image: Fotolia, 34904286, concert crowd in front of bright stage lights, DWP

Similar Posts: